Qui sommes nous ?

 

 

Nous sommes trois amis allergiques au glutamate : Jacques, André et Alice.

Jacques habite le Sud-Ouest de la France. Il ne peut avaler la moindre quantité de glutamate. S'il ingère cette substance, il a des maux de tête et il ressent une douleur comme si on lui écrasait la poitrine, de plus il est extrêmement fatigué comme s'il portait un sac de 50kg sur le dos.

André habite le Sud-Est de la France. C'est notre Webmaster, c'est à dire celui qui s'occupe de ce site. Trois heures après l'ingestion de glutamate, son cerveau ressemble à un champ de bataille c'est à dire des décharges électriques très puissantes dans le cerveau accompagnées de bruits violents.

Il a des difficultés à se concentrer, mémoriser et à réfléchir.

La crise dure à peu près 15 heures, il ne peut plus dormir ni rien faire d'utile. Et après avoir consommé des aliments sans glutamate, il redevient tout à fait normal.

Alice a épousé un chef d'entreprise très connu. Elle voyage souvent en Asie. Ils ont un appartement à Paris et un autre à Hong Kong. Ils sont toujours en réception. Ils rencontrent des ministres, des directeurs d'entreprise et parfois des chefs d'état.

Pour Alice les voyages et les réceptions sont pénibles car elle est constamment exposée au glutamate. Elle a des petits problèmes d'équilibre et des nausées mais rien de méchant. Elle est beaucoup moins sensible que Jacques et André. Elle essaie d'éviter les restaurants mais elle doit accompagner son mari ! Elle préfère rester chez elle et manger un peu de riz à la vapeur plutôt qu'un repas de réception.

Nous avons tous des symptômes différents car le glutamate est un neurotransmetteur. C'est à dire que notre cerveau fonctionne grâce au glutamate, Il agit comme les impulsions électriques qui commandent les transistors d'un ordinateur. Si ces impulsions sont trop fortes, l'ordinateur va mal fonctionner. De même si on a du glutamate en excès dans le cerveau, les neurones se mettent à transmettre, à tort, des impulsions électriques et vont déclencher, par exemple, un faux mal de tête à quelqu'un qui n'a jamais mal à la tête. Il aura beau prendre des médicaments contre la migraine, ils n'auront aucun effet : les neurones responsables du signal de mal de tête vont se mettre à provoquer des impulsions électriques non désirées.

Les gens sensibles au glutamate ont tous des symptômes différents car ils ont un maillon faible dans leurs neurones qui est plus sensible que d'autres personnes.

Prenez deux télévisions identiques et jetez un peu d'eau salée dans leurs circuits, vous aurez des pannes différentes : l'une n'aura plus d'image, l'autre plus de son.

Il y a des personnes et même des chiens qui ont des crises de colère violentes quand ils ont du glutamate dans le sang mais quand ils consomment des aliments sans glutamate, ils sont très gentils.

Mais pourquoi 99,9 % des gens sont totalement insensible au glutamate ?

L'intestin est une membrane extrêmement complexe et intelligente. Il est capable de savoir ce qui est bon ou mauvais pour nous. Les gens normaux ont un intestin qui empêche le glutamate d'aller dans le sang et la barrière hémato-encéphalique dans le cerveau qui l'empêche de polluer les neurones. Nous, nous n'avons pas cette chance.

Si vous êtes sensible au glutamate envoyez-nous un commentaire avec un pseudo, nous les publierons, anonymement, dans ce site.

contact@aliments-sans-glutamate.fr